Portraits découpés comme un pochoir à partir d'une photo

La technique du pochoir n'est pas toujours évidente. Tous les éléments doivent se tenir avec un lien suffisamment épais pour ne pas casser. Pour garder les expressions du visage il faut, parfois, des découpes très fines...c'est là que le laser montre, encore une fois, ses avantages.

Le tissus, recouvre une planche de médium de 6 mm. Les portraits, en bois de peuplier 3 mm, sont collés. Derrière, 1 ou 2 crochets permettent de fixer le tout au mur.

Les faire plus grands ? c'est possible. Plus petit ? non ! ou en gravure alors...